Le programme Women in Tech de Start it @KBC porte ses premiers fruits: 48 femmes entrepreneures dans le domaine des technologies participent à la nouvelle pitchwave

Le programme Women in Tech de Start it @KBC porte ses premiers fruits: 48 femmes entrepreneures dans le domaine des technologies participent à la nouvelle pitchwave

Bruxelles, le 15 octobre 2021 - Pas moins de 48 start-ups, dirigées par une femme entrepreneure dans le domaine des technologies, ont participées à la pitchwave de Start it @KBC. 27 d’entre eux se feront accompagner l'année prochaine par Start it @KBC dans le développement de leur entreprise. Le programme Women in Tech du plus grand accélérateur de Belgique, qui entend soutenir structurellement les femmes fondatrices d'entreprises technologiques, porte ainsi ses premiers fruits. Au total, 133 entrepreneurs ont participé à la pitchwave les 13 et 14 octobre. 65 d'entre eux peuvent maintenant rejoindre la grande Start it @KBC community.

Le fait que de plus en plus de femmes entrepreneures dans le domaine des technologies s’inscrivent et passent avec succès le lourd processus de sélection n'est pas un hasard. L'an dernier, Start it @KBC a lancé le programme Women in Tech, destiné aux femmes fondatrices d'entreprises innovantes. Grâce à des webinaires gratuits, elles accèdent à une plateforme sur laquelle elles s'inspirent mutuellement et échangent leurs expériences. Et avec l’intensif The Thrive Project, Start it @KBC et son partenaire VLAIO, l’Agence pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat, accompagnent en outre une sélection de dix femmes entrepreneures pendant quatre mois, afin d’accélérer le développement de leur réseau et de leurs compétences en matière de leadership.

Lode Uytterschaut, fondateur et CEO de Start it @KBC : 'Le monde de la technologie est encore trop souvent réservé aux hommes. Il faut davantage de modèles pour inspirer, encourager et soutenir les autres femmes fondatrices d'entreprises technologiques. Pour joindre l'acte à la parole, nous avons développé en coopération avec VLAIO un programme structurel doté de ses propres budgets, webinaires, événements, objectifs et suivi. Les premiers résultats sont bons, mais loin d'être suffisants. Une répartition plus égalitaire entre les fondateurs de start-up masculins et féminins commence dès l'enseignement. Par exemple, en motivant davantage les filles et en éveillant leur enthousiasme pour les métiers STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Nous souhaitons poursuivre le déploiement de ce programme et l'étendre à tous les pays européens où nous sommes présents. Le défi ne se limite pas à la Belgique'.
Lode Uytterschaut, fondateur et CEO de Start it @KBC
Lode Uytterschaut, fondateur et CEO de Start it @KBC
'Le projet Thrive est né de l'idée selon laquelle les femmes peuvent se renforcer mutuellement. Nous n'avons pas besoin de formation supplémentaire, mais de personnes sur la même longueur d'onde avec lesquelles nous pouvons partager des défis et des conseils personnels et professionnels. Les femmes entrepreneures qui recherchent une véritable 'tribu' ou un groupe de pairs où elles peuvent afficher leur vulnérabilité tout en se sentant à l'aise, sont à la bonne adresse chez Women in Tech', déclare Liesl Bebb-McKay du projet Thrive.
Liesl Bebb-McKay du projet Thrive
Liesl Bebb-McKay du projet Thrive

Le 8 décembre, Start it @KBC donnera le coup d'envoi au parcours Women in Tech 2022 avec une grande conférence.

La nouvelle génération

65 start-ups au total sont sélectionnées pour le programme de Start it @KBC. 

  • Presque la moitié des équipes (46%) sont composées d'au moins une femme.
  • Les secteurs les plus populaires sont l'e-commerce, l'alimentation/les boissons et la santé.
  • Un fondateur sur trois s'attelle à la création de sa start-up depuis plus d'un an. 
  • Presque toutes les équipes (88%) sont composées de deux personnes ou plus. 
  • 6 entrepreneurs sur 10 ont participé à la pitchwave sur les recommandations de leur propre réseau ou d'autres alumni, partenaires et mentors.
  • Il est frappant de constater que de nombreuses start-up optent pour un modèle économique générant des revenus récurrents.
  • De plus en plus de start-up souhaitent avoir un impact positif sur l'environnement, la planète et le bien-être général. 
  • Un nombre impressionnant d'entrepreneurs quittent un emploi fixe pour créer leur propre start-up.

Start it @KBC et ses partenaires stratégiques Accenture et KBC fourniront ces douze prochains mois un soutien intensif aux 65 start-ups sélectionnées par le biais d'ateliers, de bootcamps, de sessions de coaching et de réunions. L'approche de Start it @KBC est centrée sur les fondateurs et accorde une grande attention au bien-être mental des entrepreneurs. Les start-ups peuvent en outre utiliser gratuitement des espaces de coworking à Anvers, Bruxelles, Gand, Hasselt, Courtrai et Louvain.

La prochaine pitchwave aura lieu en mars 2022. Les entrepreneurs intéressés peuvent s'inscrire via startit.be.


Témoignages de participants au programme Women in Tech de Start it @KBC et VLAIO :

Rebekka Van Acker, Cofondatrice d'OQuila : 'Le monde ne doit pas nécessairement se décliner au masculin ou au féminin. Nous devons trouver un équilibre. La contribution des femmes entrepreneures par le biais du programme Women in Tech peut déboucher en fin de compte sur un meilleur équilibre et de nouvelles perspectives.' 
Zoë Vets, Cofondatrice de Live The World : 'Le monde des start-ups est encore dominé par les hommes, et il est appréciable de rencontrer des femmes partageant les mêmes idées grâce à Women in Tech. Chacune d'entre elles se situe à un stade différent de son parcours entrepreneurial. Nous pouvons donc apprendre énormément les unes des autres.' 
Alice Tranchant, Cofondatrice de huapii : 'Les hommes et femmes entrepreneurs ont souvent une approche très différente des choses. Grâce au programme Women in Tech, j'apprécie l'équilibre entre mes cofondateurs masculins et moi-même, et je suis persuadée que nous nous complétons parfaitement.'

Partenariat avec VLAIO : ensemble pour un entrepreneuriat fort et ambitieux
La Flandre pourrait se montrer un peu plus ambitieuse en matière d'entrepreneuriat. Nous avons besoin de plus de starters, de plus de stayers et de plus de growers. C'est pourquoi l'Agence pour l'Innovation et l'Entrepreneuriat (VLAIO) souhaite mettre en place des projets qui encouragent, soutiennent ou accompagnent les entrepreneurs. Avec les partenaires de VLAIO, nous unissons nos forces et nos ressources. Start it @KBC fait partie d'un réseau d'initiatives sur lesquelles peuvent s'appuyer les entrepreneurs.

 

A propos de manley

manley est une agence boutique de relations publiques stratégiques et de création de contenu. Les entreprises qui font appel à l'expertise en relations publiques de manley sont innovantes, internationales et guidées par leur impact, dans des secteurs tels que l'énergie, la santé, la biotechnologie, la proptech, le juridique, la mobilité, la logistique et l'alimentation. manley dispose d'un réseau média mondial. L'agence utilise une approche de boutique internationale avec des experts RP locaux en Belgique, en France, au Luxembourg, en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis. manley a été fondée par Saar Dietvorst en 2014 et a son siège à Anvers (Belgique).

www.manley.eu

manley
Montevideostraat 10
2000 Anvers