Société, client, technologies : les enjeux de la transformation du secteur financier d’ici 2030

Bruxelles, Belgique, le 30 novembre 2022 - Le nouveau rapport de KPMG, intitulé Voices on 2030 : Financial Services, donne la parole à 30 personnalités majeures du monde financier. Ce rapport brosse le portrait d’un secteur qui est à l’aube de changements importants. Sa transformation sera en effet accélérée par la poursuite de l’innovation technologique et la digitalisation, par une population de plus en plus diversifiée et vieillissante, et par les défis sociétaux pressants comme le réchauffement climatique.

À l’occasion du 30e anniversaire du Forum financier belge, le cabinet d’audit et de conseil KPMG donne la parole à 30+1 acteurs clés du monde financier. Dans ces Voices on 2030: Financial Services, ils donnent leur vision sur les tendances et les évolutions qui façonneront le secteur financier dans la décennie à venir.

Les experts de KPMG identifient ainsi six domaines de grande mutation pour le secteur financier :

1. En 2030, le consommateur est au centre de l’écosystème financier

D’ici 2030, l’expérience client sera toujours plus au cœur des services financiers. Les acteurs du secteur assisteront leurs clients de manière personnalisée, en leur offrant des services qui vont au-delà de la dimension purement financière. Des produits innovants répondront aux besoins en constante évolution des consommateurs. Le parcours client s’intégrera aussi parfaitement à la vie quotidienne, dans les mondes réel et virtuel. Le facteur de différenciation numéro un sera ici la confiance des consommateurs qui exigeront une protection totale de leurs données personnelles.

2. Les investissements dans la protection des données culminent, sans pour autant écarter la possibilité d’une crise majeure en matière de sécurité des données avant 2030 

Grâce aux données et aux nouvelles technologies, le secteur financier continuera à fournir des services ultrapersonnalisés et à optimaliser l’efficacité de ses opérations. La technologie améliore certes la sécurité, mais personne n’ose totalement exclure une crise sécuritaire majeure avant 2030. Le risque zéro n’existe pas, mieux vaut donc être bien préparé.

3. Le secteur financier est un levier de développement durable : il est la porte d’entrée des capitaux pour les infrastructures vertes et les énergies renouvelables 

Le secteur financier embrassera pleinement son rôle de moteur de la transition vers la neutralité climatique. Chaque décision d’investissement deviendra ainsi également une décision ESG visant à concilier intérêts commerciaux et sociétaux.

4. Une approche centrée sur les personnes remplace la bureaucratie, brise les silos traditionnels et crée des environnements de travail flexibles

L’importance croissante du capital humain et le besoin de nouvelles compétences continueront à ​ alimenter une « guerre des talents » toujours plus féroce. Celle-ci ne visera plus uniquement les digital natives. Intelligence émotionnelle, esprit critique et curiosité intellectuelle seront aussi des qualités hautement recherchées. Le personnel s’internationalisera et sera toujours plus flexible. En matière de proposition de valeur aux employés, c’est la culture d’entreprise et le leadership qui seront les critères clés pour attirer, développer et retenir les talents.

5. Les régulateurs se sont adaptés à la complexité grandissante de l’écosystème financier et exigent désormais une attention plus rigoureuse à la gouvernance

D’ici 2030, les consommateurs et les régulateurs imposeront des normes encore plus sévères au secteur financier. Pour gagner leur confiance, une attention particulière devra être accordée à la protection des données et de la vie privée. Les réglementations viseront également davantage l’écosystème financier dans sa globalité, en ce compris les crypto-actifs. 

6. Trois modèles d’affaires pérennes seront les gagnants du nouveau paysage financier : les grands acteurs de marché, les acteurs de niche spécialisés et quelques marques de confiance

Le secteur financier présentera un nouveau visage en 2030, mais il n’y aura pas de révolution d’ici là. De nouveaux acteurs et de nouveaux partenariats transcenderont les frontières traditionnelles du secteur et offriront des expériences omnicanales, ultrapersonnalisées et en temps réel. Par ailleurs, un nouvel écosystème financier de services et de flux de revenus partagés, où aucun acteur ne « possède » seul le consommateur, est en train d’émerger. En 2030, les CEO du secteur de la bancassurance deviendront les chefs d’orchestre de nombreux partenariats dans un écosystème basé sur les données.

 

Olivier Macq, Partner et Head of Financial Services chez KPMG en Belgique : 

« Le point clé qui ressort des visions de ces personnalités, c’est la volonté de laisser le monde dans un meilleur état que celui dans lequel nous l’avons trouvé. Leur point de vue est donc que les objectifs ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) vont gagner en importance. Le secteur financier sera un moteur de changement positif pour réduire le réchauffement climatique, veiller à plus de justice sociale et d’égalité notamment. »

Jean Hilgers, Président du Forum financier belge et Directeur de la Banque nationale de Belgique :

« Dans le contexte géopolitique et économique actuel, prédire ce à quoi ressemblera le secteur financier en 2030 est un exercice difficile. Il n’en demeure pas moins que les défis créent aussi des opportunités pour les régulateurs, les décideurs et le secteur financier. Pour eux, c’est l’heure de faire un grand bond en avant et de fixer des objectifs ambitieux à plus long terme. Les prévisions du rapport sont suffisamment concrètes pour obliger le secteur financier à approcher ce nouvel avenir financier de concert et avec audace. »

Harry Van Donink, CEO de KPMG en Belgique :

« Dans un paysage financier en rapide mutation, marqué par l’incertitude, il est important d’avoir un dialogue ouvert sur les grands enjeux sociétaux. Nous avons réuni les acteurs clés du monde financier belge pour anticiper les défis et les opportunités qui se présentent à nous. Ce rapport met clairement en évidence un alignement des points de vue au sein du secteur financier. Nous tenons à remercier toutes celles et tous ceux qui y ont contribué pour leur confiance en KPMG. Grâce à cette vision partagée, nous pourrons façonner la prochaine décennie avec l’ensemble du secteur. »

Lien vers le rapport de KPMG Voices on 2030: Financial Services


À propos de KPMG en Belgique
Avec 1 900 collaborateurs répartis dans tout le pays, KPMG Belgique offre à votre entreprise un accompagnement personnalisé et pluridisciplinaire en matière d’audit, de comptabilité, de fiscalité et de conseil juridique. Nous soutenons également une large gamme de services de gestion : de l’efficacité opérationnelle et de la gestion des coûts aux transformations numériques, en passant par la gestion des risques et le conseil en matière de transactions. Nos consultants locaux vous accompagneront grâce à leurs connaissances et à l’utilisation d’outils innovants pour vous aider à relever chacun de vos défis.

Coordonnées générales :
KPMG en Belgique
Aéroport de Bruxelles National 1K, 1930 Zaventem
Téléphone : +32 2 708 4300.

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de manley

manley est une agence boutique de relations publiques stratégiques et de création de contenu. Les entreprises qui font appel à l'expertise en relations publiques de manley sont innovantes, internationales et guidées par leur impact, dans des secteurs tels que l'énergie, la santé, la biotechnologie, la proptech, le juridique, la mobilité, la logistique et l'alimentation. manley dispose d'un réseau média mondial. L'agence utilise une approche de boutique internationale avec des experts RP locaux en Belgique, en France, au Luxembourg, en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis. manley a été fondée par Saar Dietvorst en 2014 et a son siège à Anvers (Belgique).

www.manley.eu

Contact

Montevideostraat 10 2000 Anvers

+32 3 830 10 37

hello@manley.eu

www.manley.eu