Une nouvelle CEO pour la start-up qui utilise l'intelligence artificielle afin de maîtriser les épidémies

Une nouvelle CEO pour la start-up qui utilise l'intelligence artificielle afin de maîtriser les épidémies

Caroline Van Cauwelaert remplace le fondateur Vincent Meurrens à la tête de la health tech belgo-sud-africaine EPCON

Anvers, 4 novembre 2021 - La start-up e-santé EPCON fait appel à l'intelligence artificielle pour maîtriser les épidémies. L'entreprise vient de nommer Caroline Van Cauwelaert comme nouvelle CEO. Basée à Anvers et en Afrique du Sud, EPCON aide les pays d'Asie et d'Afrique à lutter contre les maladies comme la tuberculose et le VIH. Elle a également développé un modèle prédictif pour la covid-19. Soutenue par une augmentation de capital de près de 500.000 euros, EPCON souhaite désormais lutter contre d'autres maladies, dans d'autres régions, grâce à l'IA.

EPCON croise les données des patients avec des informations sociodémographiques et des facteurs environnementaux. La start-up fait appel à l'intelligence artificielle pour traiter ces données, quantifier les risques sanitaires et estimer la prévalence d'une maladie. Informées du nombre d'infections (pour mille ou cent mille habitants), les autorités locales et les organisations peuvent alors s'appuyer sur ces projections pour contenir la propagation des épidémies, à temps et dans une région déterminée. Les capacités des services de santé peuvent également être évaluées : sont-elles suffisantes ou doivent-elles être renforcées ?

Actuellement, ce sont en particulier les pays d'Afrique et d'Asie qui utilisent la technologie IA pour lutter contre les maladies infectieuses telles que la tuberculose ou le VIH. EPCON travaille par ailleurs en étroite collaboration avec des programmes nationaux de santé et des partenaires d'innovation tels que imec, KIT - Royal Tropical Institute Amsterdam, IHVN et le South Africa Medical Research Council.

La start-up est aussi active plus près de chez nous. En 2020, EPCON a développé un modèle prédictif pour la covid-19 permettant aux autorités locales et régionales d'estimer, 14 jours à l'avance, le nombre d'infections et d'hospitalisations dans une commune. Ce modèle EPCON est disponible dans toute la Belgique. 

Cartographier l'efficacité et la résistance des médicaments

Caroline Van Cauwelaert est la nouvelle CEO d'EPCON. Elle succède à Vincent Meurrens qui a fondé l'entreprise en 2018 avec Thys Potgieter. En tant que fondateur, Vincent Meurrens se concentrera sur le développement des activités opérationnelles et l'exploration de nouvelles opportunités. Caroline Van Cauwelaert dispose d'une solide expérience de l'innovation numérique. Jusqu'à récemment, elle dirigeait le studio de développement digital anversois Bagaar. EPCON peut aussi compter sur une récente augmentation de capital de près de 500.000 euros qui lui permettra d'encore étendre ses activités innovantes et d'accélérer sa croissance.

CEO Caroline Van Cauwelaert
CEO Caroline Van Cauwelaert
« C'est fascinant de pouvoir concilier autant de disciplines différentes », déclare Caroline Van Cauwelaert. « Ici à Anvers et en Afrique du Sud, notre équipe rassemble aussi bien des architectes en apprentissage automatique que des bio-informaticiens et des médecins. Longtemps, la technologie et les soins de santé ont été des mondes séparés. Aujourd'hui, les pouvoirs publics et les entreprises pharmaceutiques découvrent que l'intelligence artificielle offre d'énormes possibilités pour lutter contre les maladies. Actuellement, les sociétés pharmaceutiques voient leur croissance ralentir sur les marchés bien établis. Nos données leur ouvrent des connaissances sur de nouveaux marchés émergents. Le modèle d'EPCON prédit la prévalence des maladies, mais peut également cartographier l'efficacité et la résistance des médicaments. »
CEO Caroline Van Cauwelaert et Fondateur Vincent Meurrens
CEO Caroline Van Cauwelaert et Fondateur Vincent Meurrens
« Ces données jouent un rôle crucial alors que les entreprises pharmaceutiques doivent plus que jamais prouver l'efficacité de leurs médicaments pour ouvrir la voie à un remboursement. Nous contribuons ainsi non seulement à maîtriser les épidémies, mais aussi à rendre les soins de santé plus accessibles », explique Vincent Meurrens, Fondateur et Directeur d'EPCON.

Nouvelles régions et nouvelles pathologies

EPCON souhaite doubler sa croissance dans les années à venir. Tant en Belgique qu'en Afrique du Sud, l'équipe continue à s'agrandir et à faire évoluer la technologie IA. L'entreprise veut également se concentrer sur de nouvelles régions et sur les maladies liées au mode de vie, comme le diabète.

 

Fondateur Vincent Meurrens
Fondateur Vincent Meurrens
« Notre récente augmentation de capital était le moment idéal pour nommer Caroline au poste de CEO », commente encore Vincent Meurrens. « Grâce à son expérience dans l'innovation numérique et dans la vente, nous formerons un binôme solide pour soutenir la croissance de l'entreprise. Nous continuerons à créer un espace propice aux développements innovants et à la mise en place de nouveaux partenariats publics et privés. »

A propos de manley

manley est une agence boutique de relations publiques stratégiques et de création de contenu. Les entreprises qui font appel à l'expertise en relations publiques de manley sont innovantes, internationales et guidées par leur impact, dans des secteurs tels que l'énergie, la santé, la biotechnologie, la proptech, le juridique, la mobilité, la logistique et l'alimentation. manley dispose d'un réseau média mondial. L'agence utilise une approche de boutique internationale avec des experts RP locaux en Belgique, en France, au Luxembourg, en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis. manley a été fondée par Saar Dietvorst en 2014 et a son siège à Anvers (Belgique).

www.manley.eu

manley
Montevideostraat 10
2000 Anvers